Publicité pour les paris sportifs à la radio et la télévision

 

On s'en souvient, un projet du CSA envisageait de restreindre de manière importante la publicité pour les sites de paris en ligne, notamment en interdisant cette publicité dans des tranches horaires assez étendues.

 

 Dans sa décision du 19 mai, le CSA a finalement été beaucoup plus souple.

 

En effet, l'idée des tranches horaires n'est pas reprise.


 Ainsi, la publicité pour les sites de paris en ligne se trouve autorisée à compter du 1er juin à la radio et à la télévision, mais avec certaines restrictions cependant :

 

 Protection des mineurs

Les émissions, programmes et chaines s'adressant aux mineurs ne pourront pas diffuser ce type de publicité. Cette interdiction s'étend 30 minutes avant et après ces programmes.

 

On prendra sans doute en considération le panel d'audience type. Cela risque d'écarter certaines chaines (Gulli par exemple pour la télé) et radios (Skyrock?) 

 

Par ailleurs, la publicité ne pourra pas faire appel à des personnages ou à des héros de l'univers des enfants et des mineurs (bandes dessinées par exemple). Mais des sportifs adulés par ce public pourront ils alors être acteurs dans ces publicités?

 

 source visuel : www.planet.fr

 

 

 

Un message sanitaire

 

 La publicité devra inclure un message sanitaire destiné à lutter contre le risque d'addiction. Ce message sera proposé par l'INPES.

 

La publicité devra également rappeler le numéro de téléphone du service d'assistance aux joueurs pathologiques :

SOS JOUEURS 0810 600 115

 

 Un code de bonne conduite

Les opérateurs devront définir un code de bonne conduite afin d'éviter un volume de publicité trop importante ou une concentration trop forte.

Les émissions sportives veilleront à ne pas se transformer en émissions pour parieurs…

Le CSA surveillera à ce que la publicité clandestine ne fasse pas son apparition.

 

Attention, des mesures provisoires :

Ces mesures sont provisoires et à titre de période test. La situation sera réexaminée après le 31 janvier 2011.