Archives mensuelles : décembre 2010

les frontières de la pub et du rédactionnel : une décision intéressante du JDP

origines de la décision

le JDP avait été saisi en octobre 2010 d'une plainte de la Fédération Nationale des Associations des Usagers des Transports.

Cette plainte visait une publicité parue dans Le Monde Magazine pour le modèle ix35 de Hyundai. Cette publicité vantait indument les mérites écologiques du modèle. Et cette publicité a, à juste titre, été condamnée par le JDP pour éco-blanchiement.

 source visuel : www.autonews.fr

Mais c'est à un autre aspect de cette décision que nous allons ici nous intéresser.

publicité? informations commerciales? rédactionnel?

En effet, l'agence de Hyundai (Publicis) argumentait que la publicité en cause, parue en 3ème de couverture, n'était en fait pas une publicité.

Parue dans les "actualités commerciales", le texte et la composition aurait été faits par les pigistes du média, sur la base des informations trouvées dans le dossier de presse fourni par la marque. Publicis précise même que ces informations commerciales ne sont soumises à aucun tarif.

Mais le JDP ne va pas retenir cette argumentation. Sa décision rappelle les obligations des annonceurs : tout publicité doit être présentée comme telle afin de ne pas tromper le consommateur. La décision du JDP participe ainsi à préciser les limites entre publicité et rédactionnel.

Nous croyons intéressant de relever ainsi quelques éléments de la décision : (source : www. jdp-pub.org)

"Une telle présentation exclut tout caractère rédactionnel à cet encart qui doit être regardé comme une forme de publicité sans qu’il importe qu’aucune rémunération directe n’ait été versée par l’annonceur"

– "la nécessité de distinguer la publicité du contenu rédactionnel est fondamental pour garantir la loyauté à l’égard du consommateur et relève du respect de l’obligation de pleine transparence vis-à-vis du public"

– "L’utilisateur de médias doit, en effet, pouvoir distinguer clairement les contenus qui sont de la responsabilité de la rédaction et ceux qui sont transmis par des tiers pour leur propre promotion"

– "Il s’ensuit que l’éditeur d’un média, quel qu’il soit, a la responsabilité d’assurer une séparation claire pour ses lecteurs entre contenus rédactionnels et publicitaires"

le Père Noël … petit exercice

 source visuel : wwwedu.ge.ch

Le 4 novembre dernier, juste avant la projection du film Ratatouille vu sur TF1 par 8 millions de personnes, le Crédit Mutuel révèle dans un de ses spots publicitaires que le Père Noël n'existe pas.

Pour visionner ce spot :

http://www.ozap.com/actu/pub-credit-mutuel-pere-noel-existe-pas-ratatouille/376492

Selon vous, cette publicité enfreint-elle la réglementation en vigueur?

N'hésitez pas à laisser votre commentaire….

droits d’auteur : les tablettes taxées

A compter du 1er février 2011, les tablettes seront soumises à une taxe sur les copies privées.

Rappelons que cette taxe vise à dédommager les auteurs des pertes de droits engendrées par les copies (légales) à usage privé.

Cette taxe sera fonction de la capacité de stockage de la tablette.

Ainsi, elle sera de 0,09€ pour une capacité ne dépassant pas 128Mo. Mais un Ipad de 16Go supportera une taxe de 8€, un Ipad de 20Go une taxe de 10€ et un de 40Go une taxe de 12€.

maintien des soldes flottants

 

source visuel : www.marketing-professionnel.fr

 

Lundi 6 décembre, le nouveau gouvernement a décidé du maintien des soldes flottants pour 2011.

Rappelons que depuis la loi LME de 2008, les commerçants disposent de deux semaines de soldes supplémentaires qu'ils peuvent utiliser à leur guise en dehors des deux périodes annuelles.

Ces solfes flottants ont été critiqués par certains professionnels comme entraînant une confusion entre soldes et autres types de promotions.

Pour certains, ces deux semaines ont été à l'origine d'une baisse du chiffre d'affaires des soldes. Pour d'autres, ce serait le contraire.

La seule chose qui semble mettre tout le monde (ou presque) d'accord : selon le CREDOC, 71% des consommateurs y sont favorables…

le spot de Beyonce pour le parfum Heat condamné en Angleterre

Le spot pour la promotion du parfum de Beyonce, Heat a été jugé trop provocant par la haute autorité de la publicité en Angleterre, l'ASA. (Advertising Standards Authority).

 source visuel : www.ozap.com

 

Celle-çi estime en effet que les mouvements de la chanteuse ainsi que les plans trop insistants sur sa poitrine trop dévoilée sont "sexuellement provocant" et qu'il convient d'en protéger les jeunes enfants. En conséquence, ce spot ne pourra pas passer avant 19H30.

Nous vous laissons vous faire votre opinion…..

le Sénat se prononce pour la suppression totale de la publicité sur France Télévision

Vote du 5 décembre

Par un vote en date du 5 décembre, le Sénat a adopté dans le cadre du projet de budget 2011, le principe de la suppression totale des écrans publicitaires sur les chaînes de France Télévision, à compter du 1er janvier 2016

 source visuel : www.infos-des-medias.net

Les enjeux

Rappelons que depuis 2009, la publicité sur les chaînes publiques est interdite après 20 heures.

Sa suppression totale devait intervenir en 2011, avant que le gouvernement ne propose de repousser cette échéance au 1er janvier 2014.

L'Assemblée Nationale s'était quant à elle prononcée pour le maintien de la publicité en journée.

La question appartient donc désormais à une commission mixte paritaire qui sera chargée de proposer une solution commune.

A suivre donc….