La pub qui rend malade

C'est la pomme de la discorde pour la localité de Saint Priest en Jarez. En cause, la publicité de la Clinique du Parc.

Il est vrai que cette campagne qui se voulait sans doute décalée est surtout accrocheuse si ce n'est aguicheuse. Jugez-en vous-même :

clinique 2 source visuel : franceinfo.fr

clinique 1 source visuel : ladepeche.fr

Cette campagne cumule les reproches :

– le recours à l'homme et à la femme (tant qu'à faire!) objets

– le dénigrement de la profession. Pas sûr que le malade s'y retrouve…

– le recours au stéréotype de l'infirmière facile

– le dénigrement de la concurrence

– le non respect du code de déontologie de la profession médicale qui demande que toute publicité soit maîtrisée, faite avec prudence et dans l'intérêt du malade.

Oui, d'accord c'est un peu raté… Buzz quand tu nous tiens!

Résultats : plainte du syndicat infirmier et de l'Ordre des médecins de la Loire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s