Le CSA relève de graves manquements lors des attentats de Paris

CSA

 

Le CSA avait très rapidement émis des réserves sur la manière dont l'information avait été traitée par les chaînes de télévisions et de radios lors des attentats de Paris contre Charlie Hebdo et l'hyper cacher. Il avait souhaité prendre son temps et entendre les directeurs des chaînes.

Les sanctions sont désormais tombées.

Deux reproches principaux sont retenus : pour certaines chaînes de télévision, avoir diffusé des images qui pouvaient heurter la sensibilité ou porter atteinte à la dignité humaine, et pour plusieurs des médias concernés, avoir diffusé en live des informations sur les opérations, sans prendre la peine de se demander si cette diffusion pouvait gêner les opérations du GIGN ou du RAID, voire mettre en cause la vie des otages.

Au total, se sont 36 manquements qui sont retenus. 13 font l'objet d'une mise en garde et 21 d'une mise en demeure.

Rappelons que ces deux types de sanctions n'ont pas d'autres conséquences que d'être prononcées. Elles valent avertissement.

Reste à en tirer les conclusions. Les moyens de communication actuels modifient la donne dans ce type de situation. Le CSA annonce d'ores-et-déjà vouloir modifier la recommandation qui traite du traitement des conflits entre Etats, des guerres et du terrorisme. Il est notamment envisagé par le CSA de créer une obligation de sauvegarde de l'ordre public et de maîtrise de l'antenne.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s