Élargissement des aides directes à la presse

presse

L’élargissement des aides directes à la presse avait été promis par Fleur Pellerin. Un décret publié le 7 novembre vient de le rendre effectif. Jusqu’à maintenant, ces aides, qui représentent environ chaque année 130 millions d’€ sur le budget de l’État étaient réservées aux quotidiens généralistes. Dans le souci d’un plus grand pluralisme, ces aides profiteront désormais aux hebdos, mensuels  et autres bimensuels…

Mais, pour en bénéficier, 3 conditions sont requises :

  • ne pas tirer plus de 25% de ses revenus des recettes publicitaires
  • ne pas dépasser 300 000 exemplaires
  • ne pas avoir, au cours des 5 dernières années, subi de condamnation pour racisme, antisémitisme, incitation à la haine ou à la violence.

Cette dernière condition va, par exemple, exclure des titres tels que Minute ou Rivasol. En 2015, ces aides devraient représenter quelque 4 millions d’€ supplémentaires.  Une petite cinquantaine de titres vont en profiter.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s