Grains de raison ou de déraison?

« Aimer le vin, c’est aussi avoir un grain de raison » ou « Le vin, je l’aime, je le respecte ». C’est par ces slogans chocs que le lobby Vin & Société illustre sa campagne de communication lancée le 6 décembre. Campagne à gros budgets presse et internet.

vin et société Lemonde.fr

Source visuel : lemonde.fr

C’est sous couvert d’inciter à une consommation responsable que Vin & Société propose le concept 2.3.4.0, soit 2 verres par jour pour la femme, 3 pour l’homme, 4 pour une occasion et 0 sur une journée par semaine. L’annonceur prétend s’appuyer sur des recommandations émises par le plan national nutrition santé. Mais en réalité, ces seuils étaient des seuils d’alerte médicale que Vin & Société semble transformer en seuils de consommation « normale ».

Les réactions ne se sont pas fait attendre. L’ANPAA bien-sûr est montée au créneau, estimant que cette campagne est déraisonnable et qu’elle conduit à une banalisation de la consommation d’alcool. La Haute Autorité de Santé est également intervenue, attirant l’attention sur les risques d’un tel message, notamment chez les jeunes ou les personnes âgées ou à santé fragilisée.

Vin & Société qui semble par ailleurs avoir obtenu récemment gain de cause à l’Assemblée Nationale (voir notre article du 26 novembre) semble bel et bien partir en guère contre la loi Evin. Est-ce vraiment raisonnable devant les ravages directs et indirects de l’abus d’alcool? Et comment prôner que l’on puisse consommer à certaines occasions jusqu’à 4 verres d’alcool?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s