Ouverture de la publicité commerciale sur Radio France

 

radio

Source visuel : radiofrance.fr

Alors qu’en octobre dernier, le CSA sanctionnait Radio France pour avoir diffusé des publicités pour SEB et Kris, un projet de décret vise à autoriser la publicité commerciale de marque sur les antennes des radios publiques. Explications.

Etat des lieux actuel

Pour l’instant, seuls certains messages publicitaires sont acceptés sur Radio France : ceux des entreprises publiques ou assimilées, ceux des banques et assurances mutualistes, des organisations professionnelles, des foires et salons, et les messages d’intérêt général. Le principe est simple : Radio France est un service public et ne doit diffuser que des messages répondant à l’intérêt général de ses auditeurs. En 2015, ces revenus publicitaires ont représenté 40 millions d’€, soit 7% du budget global de Radio France. Mais Radio France est déficitaire d’environ 20 millions d’€. L’assouplissement des règles de publicité est donc une réponse à ce déficit.

Rappelons que le parrainage est lui ouvert à tout annonceur, à l’exception de la pharmacie, de l’alcool et du tabac. Même règle pour les E-pubs sur les sites des radios publiques.

Autorisation de la publicité commerciale

Le projet de réforme marquera la fin de l’interdiction de la publicité de marque sur Radio France. Celle-ci sera donc accessible à tous les annonceurs, à l’exception de l’alcool et de la promotion dans le domaine de la grande distribution (2 limites qui existent déjà pour la publicité télévisée).

Le projet de décret autoriserait même Radio France à accorder des remises commerciales, ce qui était interdit jusqu’alors.

Les limites

Le projet prévoit plusieurs limites :

  • en moyenne trimestrielle, un maximum journalier fixé à 17 minutes
  • 30 minutes maximum de publicité sur une journée (la moyenne actuelle oscille entre 7 et 11 mn sur ces radios)
  • entre 7H et 9H (le prime time), en moyenne annuelle, pas plus de 3 minutes
  • entre 7H et 9H, pas plus de 8 minutes sur une journée
  • entre 7H et 9H, un même écran publicitaire ne pourra pas dépasser 1 mn 30.

Un projet de décret qui ne cache donc pas ses ambitions. Reste à savoir quelle sera la position du CSA…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s