Sexisme et discrimination, la Ville de Paris montre la voie

Le Conseil de Paris veut interdire les campagnes d’affichage sexistes ou discriminatoires. Quels sont les enjeux?

Le récent scandale de la campagne YSL a -t-il contribué à la décision prise hier 28 mars par le Conseil de Paris. Une campagne qui avait suscité 150 plaintes, entraîné le retrait des affiches et une décision rapide et sans fioritures du JDP…

Sur demande du groupe communiste, le Conseil de Paris vient d’adopter l’interdiction sur le réseau d’affichage parisien, des campagnes sexistes ou discriminatoires. La publicité dégradante pour la dignité humaine est donc désormais bannie du territoire parisien. En France, c’est une première. Mais Londres a déjà adopté une décision semblable.

Il appartiendra à JC Decaux de faire respecter cette décision. La Société JC Decaux vient en effet d’obtenir le renouvellement de la concession des panneaux d’affichage de la Ville de Paris et s’est engagée contractuellement à veiller au grain.

Pour notre droit, en cas de campagne qui dérape, la responsabilité de l’annonceur n’est pas la seule à pouvoir être mise en cause. L’agence, l’imprimeur, et le média peuvent être également poursuivis en responsabilité. Ce qui est ici nouveau, c’est que l’afficheur s’engage contractuellement. Et que son contrôle devient préventif.

La maison JC Decaux va donc devoir visionner toutes les affiches, sans doute avant leur impression. En cas de doute, on imagine un comité d’experts prêt à intervenir. A moins que Decaux ne décide de faire appel à l’avis de l’ARPP – qui, rappelons-le, est facultatif en matière d’affichage. Bien-sûr, on sera parfois sur des timings serrés…

darty

Cette affiche Darty passerait-elle l’étape contrôle?

On ne peut que se réjouir de cette volonté de faire la chasse aux campagnes qui ternissent l’image de la publicité dans notre pays et qui peuvent choquer bien des consommateurs ou des personnes plus sensibles. On ne peut donc que féliciter la Ville de Paris d’avoir osé montrer l’exemple. Néanmoins, est-ce la bonne solution? Est-il sain de demander à un afficheur d’être l’éventuel censeur des campagnes d’affichage? Même si cette solution est évidement la plus rationnelle…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s