Twitter entend lutter contre les contenus offensants

Instagram a récemment pris des mesures contre les contenus sensibles. Twitter lui emboîte le pas en déclarant son intention de protéger l’internaute contre les contenus offensants.

Cette lutte contre les contenus, qu’ils soient sensibles ou offensants, n’est pas le fruit du hasard. Bruxelles a clairement invité les principaux réseaux sociaux à la vigilance. En Angleterre, Twitter, Facebook et Youtube ont dû s’expliquer deux heures durant devant le Parlement britannique. L’Allemagne a voté de lourdes amendes… La pression pour mettre fin aux comportements déviants sur le social media est bien là…

Vous avez sans doute vu apparaître sur Twitter ce tweet d’un nouveau genre : un rectangle gris avec pour seul message « Ce tweet peut comprendre des contenus potentiellement offensants ». Si vous voulez en savoir plus, un 2ème message d’avertissement vous attend : « Afin de le voir, vous devrez modifier votre sélection de médias offensants. Vous pouvez trouver ceci sous la section Sécurité des réglages de confidentialité et de sécurité de votre compte ». L’internaute qui le souhaite peut alors modifier ses paramètres

Twitter contenus offensants

source : twitter

Twitter s’est longtemps caché derrière le fait qu’un contrôle a priori des tweets était impossible et que le réseau ne pouvait donc intervenir qu’en cas de signalement. Ce n’est bien entendu que partiellement exact. Un contrôle a priori est possible, tout est question des moyens que l’on entend allouer à cette modération…

Mais qu’est-ce qu’un tweet offensant? Pour Twitter, c’est celui qui contient une attaque en fonction de l’âge, de l’ethnie, de l’identité ou de l’orientation sexuelle, du handicap, de la maladie, de la nationalité, de la race ou encore de la religion.

Si un internaute désire se rendre sur un profil signalé comme comportant des contenus offensants, il arrive sur un avatar, une image et un fil d’actus masqués. Mais l’internaute peut passer outre : « Yes, view profile ».

Reste le cas de l’internaute mentionné malgré lui dans une conversation. Il peut alors la masquer en actionnant la flèche en haut à droite, puis en choisissant « Masquer cette conversation ». Les futures notifications liées seront alors bloquées. Rappelons encore que sur Twitter, on a la possibilité de bloquer des mots ou des # : paramètres/notifications/mots masqués (écrire les mots ou # que l’on veut bannir, puis valider). On peut aussi se désabonner… et bien sûr signaler un tweet.

Il appartient à chaque réseau social de prendre les dispositions propres à garantir que le social media ne devienne pas une zone de non droit. Mais aussi à chaque internaute de rester vigilant et de se protéger. Responsabilité partagée…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s