L’appli étudiante #izly à l’épreuve des données personnelles

Lancée par le Cnous en 2014, en collaboration avec la BPCE, l’application izly se retrouve malgré elle au cœur d’une polémique sur la protection des données personnelles.

IZLY

C’est le souci de dématérialiser les paiements dans les restaurants universitaires qui a donné naissance à l’application izly. Une fois téléchargée, (et le compte alimenté), elle permet de régler son repas au restaurant universitaire avec sa carte étudiant ou son smartphone, via l’utilisation d’un QR Code. L’application a donc toute sa raison d’être. Le Cnous en fait la promotion auprès des étudiants et futurs étudiants, allant jusqu’à offrir un repas gratuit en cas de téléchargement. Et la promesse d’izly est rassurante :

« Le paiement sur le campus –

simple et sécurisé »

Mais dans son édition du 20 octobre, Le Monde jette le trouble en révélant que certaines données personnelles sont transmises à des sociétés de marketing et risquent donc d’être utilisées dans des opérations de publicité ciblée. Les données personnelles en cause concernent les éléments de  géolocalisation de l’utilisateur (dans le cas bien-sûr où ce dernier l’a acceptée).

Même si les données transmises à des sociétés tiers se limitent à la géolocalisation, elles sont néanmoins susceptibles de révéler des éléments de la vie privée de l’étudiant : ses habitudes de consommation à la faculté, sa localisation, le temps qu’il consacre à sa restauration ou plus banalement ses déplacements…

Et toujours selon Le Monde, l’étudiant ne serait pas clairement averti des transferts de données, et n’aurait donc pu donner son accord en toute connaissance de cause – comme le veut la loi.

Le cas d’izly est révélateur d’une société chaque jour plus numérique. Une prise de conscience s’impose quant aux conséquences de ces options de géolocalisation. Les accepter n’est jamais neutre. Car nous sommes entrée de plain pied dans l’ère du profilage marketing.

Mais saluons la décision du Cnous qui a fait preuve et de rapidité dans la gestion de cette crise, et de sagesse en annonçant, dès le lendemain de l’article du Monde, la suppression de l’option de géolocalisation. Comme le prouve le site de promotion de la version 2.2 mise à jour en date du 24 octobre :

« Nouveautés de la version 2.2

Cette version d’Izly n’utilise plus la fonction de géolocalisation du téléphone.
Dans les précédentes versions, l’activation de la fonction de géolocalisation était possible sur Izly et soumise à l’autorisation de l’utilisateur. »

Dont-acte !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s