Les Français et la #pub, désamour ou résignation?

Voilà plusieurs années qu’aucune étude sur les rapports que les Français entretiennent avec la publicité, n’avait été publiée. Raison de plus pour s’intéresser à l’étude « On vous dit tout » de Keep Calm. Une impression de « trop plein » s’en dégage. Exploration.

keep calm 2

 

La pub, rien que la pub?

A la question « quand une marque communique, s’agit-il de … » 67% des 500 personnes interrogées évoquent la publicité contre seulement 18% pensent à de l’information. Ils sont même 11% à songer à de la … manipulation. Et le tableau est complété par le fait que 63% des sondés estiment que la communication des marques est présente de façon permanente dans leur vie quotidienne.

A la question (certes bien orientée) « la communication des marques vous parait-elle invasive?« , c’est sans surprise que 98% ! répondent OUI. Au hit parade de la publicité invasive arrive la pub TV avec 82% devant la pub internet avec 64%. Mais il est vrai que l’étude sépare la publicité sur internet de celle sur les réseaux sociaux (27%) et sur les applications (25%). Ce qui peut en effet biaiser ce hit-parade… Car on sait par ailleurs que 83% des Français trouvent justement que la publicité digitale est trop intrusive. Du côté des médias bons élèves, la publicité au cinéma (avec seulement 8%) et l’affichage (avec 19%). A en croire ces résultats, ce seraient donc les mauvaises langues qui se plaindraient des avant-film et de l’invasion de l’espace public par les marques…

Une résignation assumée?

Une chose est certaine, la publicité parait omniprésente dans l’environnement du consommateur/usager. Et tout le mérite de cette étude est de le rappeler. Mais cela signifie-t-il que les Français sont peu sensibles aux nouvelles formes de communication qui se veulent plus tournées vers le service au consommateur, comme le brand content par exemple? Ou cela veut-il dire que les efforts de storytelling ont finalement peu d’impacts sur l’appréhension du consommateur? Pas si sûr puisqu’à bien y regarder, et toujours selon cette étude, les Français ne nous paraissent pas résolument publiphobes. Un sur deux (52%) reconnait que la communication (la publicité?) est un mal nécessaire et ils sont même 26% à considérer qu’elle a des effets positifs sur la société.

Une étude qui sonne comme un rappel (ou alerte?).

La publicité a ses vertus, et le consommateur sait les reconnaître…  à condition de ne pas en abuser!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s