#Act4nature : 65 entreprises s’engagent pour la biodiversité

Une semaine après la présentation par Nicolas Hulot du plan biodiversité, le 10 juillet, 20 partenaires et 65 entreprises se sont engagés en faveur de la biodiversité. Mais que prévoit ce programme baptisé #Act4nature? Quels sont les enjeux?

act4nature 2

Les symptômes d’atteinte à la biodiversité se multiplient. Ces derniers jours on a beaucoup parlé des abeilles qui pourraient disparaitre, avec parfois des pertes atteignant déjà 50% pour certains apiculteurs. Il est temps de réagir et c’est sans doute ce que se sont dit les 65 entreprises signataires.

Un programme porté par 20 partenaires…

Le programme #Act4nature est soutenu par une vingtaine de partenaires. Des réseaux d’entreprises (Entreprises pour l’Environnement, Association Française des Entreprises Privées, le Medef…), des organismes publics (Agence Française pour la biodiversité), des ONG (GoodPlanet, France Nature Environnement) et des organismes scientifiques (Museum).

act4nature

Un programme de 10 engagements.

Les entreprises signataires s’engagent à respecter 10 engagements, et notamment :

– Intégrer la biodiversité dans la stratégie de l’entreprise

– Dialoguer avec l’ensemble des parties prenantes

– Évaluer les composantes de la biodiversité qui concernent l’entreprise par des indicateurs de risques et de progrès

– Éviter, réduire et compenser les impacts

– Développer en priorité des solutions basées sur la nature

– Sensibiliser et former les collaborateurs à la biodiversité

– Rendre compte publiquement.

… Et des engagements spécifiques à chaque membre

Chaque membre signataire peut également prendre des engagements spécifiques au-delà des engagements socles. Par exemple, Axa a choisi de renforcer la recherche académique. Bayer s’engage pour une agriculture raisonnée et biologique. BNP Paribas entend éliminer de son portefeuille la déforestation d’ici à 2020. Quant à Carrefour, la marque veut s’assurer qu’en 2020, 1 poisson sur 2 vendu dans ses poissonneries sera issu de la pêche responsable.

Bien-sûr, les commentaires sceptiques n’ont pas manqués… Mais s’ils étaient respectés, ces engagements seraient significatifs et conduiront les entreprises signataires à modifier bien des process et à faire évoluer leurs produits. Il y a donc derrière cette signature solennelle une traduction budgétaire indispensable, sous peine que cette démarche ne reste qu’une démarche marketing comme le craignent certains observateurs. Mais nous voulons croire que l’intention des signataires est réellement la sauvegarde des espèces menacées et que les entreprises sauront réaliser les investissements nécessaires à cet enjeu. A plusieurs c’est sans doute possible? D’autant que d’autres entreprises envisagent de rejoindre le programme, telles que le Crédit Agricole, Maison du Monde, Casino ou encore L’Occitane.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s