Accueil Les médias La presse Aides à la presse : la vengeance de Valeurs Actuelles

Aides à la presse : la vengeance de Valeurs Actuelles

83

voir
Le Conseil d’État a annulé, dans une décision du 22 février, les aides à la presse hebdomadaire décidée en 2015. Il retient une erreur de procédure. Valeurs Actuelles se frotte les mains. Pourquoi?

Les aides à la presse ont été décidées en 1986, dans le souci de soutenir le pluralisme. Une cinquantaine de titres en bénéficiaient lorsque le Gouvernement décide (voir notre article du 10 nov 15) de leur extension aux hebdomadaires d’information politique et générale, mais à une double condition :

  • que le titre tire à moins de 300 000 exemplaires
  • qu’au cours des 5 dernières années, il n’ait pas été condamné pour racisme, antisémitisme ou appel à la haine raciale ou à la violence.

Voilà qui explique le recours intenté par Valeurs Actuelles, titre exclu des aides suite à sa condamnation à une amende pour de tels faits. Basse vengeance diront certains, mais le Conseil d’État vient de lui donner raison. Pas forcément sur le fond, mais sur la forme. En effet, le juge administratif suprême estime que s’agissant d’une aide étatique, l’Union Européenne aurait dû être consultée et donner son accord. Sans doute à suivre, mais en 2017, les hebdos bénéficiaires vont devoir revoir leur équilibre budgétaire…