Accueil Communication responsable Ecosia, un moteur de recherche responsable en campagne…

Ecosia, un moteur de recherche responsable en campagne…

53

Ecosia lance sa première campagne de communication internationale, « Weird Search Request »,  dans 12 villes européennes. Une campagne médias affichage et télévision, ciblant les jeunes actifs, avec pour promesse : « Tu recherches avec Ecosia, nous plantons les arbres ». Présentation de ce moteur de recherche qui se veut responsable.

Fondé en Allemagne en 2009 par Christian Kroll, Ecosia est un meta-moteur appuyé principalement sur Bing de Microsoft, qui profitera donc des données collectées. Mais suite à un accord avec Ecosia, ces données sont anonymisées au bout de 4 jours. Les internautes ont donc accès aux résultats de recherche et aux publicités de Bing. Chaque clic sur une publicité rapporte directement à Microsoft qui en reverse une partie à Ecosia, lequel s’engage à reverser 80% des revenus publicitaires perçus au reboisement de la planète. Ses actions concernent une vingtaine de pays dans des zones critiques en matière de biodiversité. Cet engagement aurait déjà permis à fin mars 2021, donc en une décennie, de soutenir la plantation de 120 millions d’arbres, – dont 30 millions à Madagascar – pour un investissement unitaire de 0,28 €. Depuis sa création, Ecosia aurait ainsi permis le reboisement de l’équivalent de 35 000 hectares.

Selon Ecosia, en moyenne, une requête rapporterait 0,5 centime d’€ et 45 requêtes permettraient de financer un arbre. Pour renforcer son engagement en faveur de l’environnement, Ecosia a investi dans une centrale solaire capable de produire, selon ses dires, 200% de ses besoins actuels. Ce qui permet à Ecosia de présenter un bilan carbone négatif. En effet, selon ses estimations, l’action conjointe de la centrale solaire et du reboisement permettrait d’éliminer chaque jour un peu plus de 1700 tonnes de CO2. Pour aller encore plus loin, par ses EcoLinks, Ecosia encourage également les internautes à faire des dons à des programmes de reboisement.

Ecosia accompagne parfois l’internaute dans ses choix responsables en signalant par des symboles certains résultats, mais sans action sur le classement : une feuille pour une entreprise responsable et une usine pour une entreprise polluante.

Ecosia s’efforce également de respecter la vie privée : L’adresse IP de l’internaute est anonymisée et les données collectées sont supprimées au bout de 7 jours sans création de profils.

Ecosia bénéficie du label « B corporation » qui établit des standards éthiques et environnementaux. Ecosia compte 15 millions d’utilisateurs par mois dont 3,5 millions en France. Plusieurs  entreprises engagées sur le plan environnemental l’ont déjà adopté comme moteur de recherche par défaut. En France, la campagne d’affichage est visible à Bordeaux, Lyon, Marseille et Paris.