Accueil Communication responsable La lutte contre les faux avis en ligne

La lutte contre les faux avis en ligne

8
0

Les avis et commentaires sur les sites commerciaux sont consultés, selon une enquête IFOP, par 88% des internautes et 71% reconnaissent pouvoir se laisser influencer. C’est donc en toute logique que la Loi numérique a déclaré la guerre aux faux avis.

utilisateurs une information loyale, claire et transparente sur les modalités de publication et de traitement des avis mis en ligne ». Tel est le principe de base posé par la loi. Avec le développement sur E-commerce, les avis en ligne deviennent un enjeu fort, et il n’est plus possible de fermer les yeux sur les trop nombreux avis ou commentaires faux, créés de toute pièce par le site en sa faveur, ou pire, par un concurrent pas très bien intentionné. Au plan international, une norme est en préparation, la norme ISO 20488. Aboutira-t-elle, comme prévu, dans les prochains mois?

Cependant, le droit français n’est pas totalement démuni, puisqu’il existe depuis 2013, une norme AFNOR, la norme Z74-501. Et cette norme peut faire l’objet d’une certification par un organisme extérieur indépendant. Elle encadre la collecte des avis, leur modération et leur restitution des avis en ligne. Voici un aperçu des principales règles que devra respecter un site désireux d’obtenir la certification « Avis en ligne » :

  • l’auteur de l’avis doit être identifiable et contactable
  • aucun avis ne peut être acheté
  • les motifs de rejet d’un avis doivent être explicités dans les conditions générales d’utilisation du site
  • la modération doit se faire dans un délai court
  • les avis doivent être publiés dans l’ordre chronologique
  • tous les avis doivent être publiés
  • l’internaute doit pouvoir, s’il le souhaite, retirer son avis.

Au-delà de cette norme, le droit français permet également de poursuivre les faux avis, notamment au titre des pratiques de concurrence déloyales ou de la publicité trompeuse ou susceptible d’induire le consommateur dans l’erreur.