Accueil Jurisprudence Organismes professionnels L’INPI refuse d’enregistrer la marque Pray For Paris

L’INPI refuse d’enregistrer la marque Pray For Paris

73

L’histoire se répète… Comme après les attentats de janvier, l’INPI a reçu, et selon lui, dès le lendemain des attentats de Paris, des demandes d’enregistrement de la marque « Pray For Paris », ou encore « Je suis Paris ».

Dans un communiqué publié hier 20 novembre, l’INPI déclare avoir refusé cet enregistrement comme contraire à l’ordre public. Juridiquement une marque peut en effet être refusée à l’enregistrement dès-lors qu’elle peut être contraire à l’ordre public ou aux bonnes mœurs.

En l’espèce, l’INPI considère – et comment lui donner tort – que tenter de récupérer à des fins mercantiles un mouvement populaire profond et dramatique est contraire à l’ordre public. Un acteur économique, poursuit l’INPI, ne saurait s’attribuer une telle vague populaire à des fins privées.

Pas sûr d’ailleurs que la marque « Pray For Paris » soit recevable puisqu’elle est utilisée depuis 2012 par un site de vente de vêtements en ligne. Cette marque s’est engagée à verser 20% de son chiffre d’affaires de cette semaine à la Croix Rouge.