Accueil Jurisprudence JDP Mentions restrictives : une décision intéressante du jdp…

Mentions restrictives : une décision intéressante du jdp…

31
0

En juin 2010, Marionnaud fait paraître cette annonce-presse dans Femina. Marionnaud offre une promotion à l’occasion de la fête des pères : bénéficier pour 1€ d’un rouge à lèvres pour un achat d’au moins 69€ de parfum pour homme.  La Confédération nationale  des Associations des Familles Catholiques porte plainte pour non respect des recommandations de l’ARPP en matière de clauses restrictives.

 

source du visuel : www.jdp-pub.org

La recommandation en cause

Voici la recommandation que la CNAFC considère comme étant non respectée dans cette publicité :

 « Quelque soit le support … les mentions restrictives et informatives doivent être lisibles dans des conditions normales de lecture… Les mentions doivent figurer à l’horizontale dans une taille de caractères suffisante, dans une police… qui permet une lecture aisée… dans une couleur… qui contraste par rapport à celle utilisée pour le fond, avec des caractères normalement espacés »

Analyse

On le voit, les clauses restrictives et informatives dans la publicité ci-dessus ne respectent pasles recommandations de l’ARPP. Outre qu’elles sont à la verticale, elles sont denses et très peu lisibles, d’autant qu’elles contiennent des éléments importants comme l’exigence, pour profiter de la promotion, de posséder la carte de fidélité de la marque!  C’est donc semble-t-il tout à fait sciemment que le JDP a déclaré cette annonce-presse non conforme.