Accueil Communication responsable NegaOctet, analyse les impacts des services numériques

NegaOctet, analyse les impacts des services numériques

71

Bien que non visibles, les impacts sur l’environnement de nos activités numériques sont pourtant bien réels et les mesurer est nécessaire pour en prendre conscience et les réduire. C’est l’ambition de NegaOctet. Présentation.

NegaOctet est issu de la collaboration entre quatre contributeurs : Green IT, le Laboratoire Central des Industries Électriques (LCIE), DDemain et APL Data Center. Son ambition est de mesurer l’empreinte de nos services numériques. Son spectre est assez large puisqu’il est utilisable aussi bien pour les usages du smartphone, d’un centre de données ou encore d’un service de visioconférence. A ce jour 1 500 produits seraient déjà couverts par NegaOctet.

Souhaitant se positionner comme le 1er référentiel mondial en la matière, il permet d’évaluer par exemple les effets sur le changement climatique, sur l‘épuisement des ressources ou encore sur la production de déchets électroniques. Un outil qui vise à évaluer et à améliorer la performance environnementale de nos services numériques. Il devrait être formalisé par un affichage d’information de type Nutriscore.

Les recherches ont démarré il y a 3 ans, dans le cadre de l’appel à projets Perfecto 2018. L’outil prend bien-sûr en considération l’ensemble du cycle de vie du produit concerné. La méthodologie utilisée est conforme aux recommandations françaises et internationales, et notamment aux normes ISO 14040/44. L’analyse repose sur une dizaine d’indicateurs, notamment le changement climatique, l’épuisement des ressources, les émissions de particules fines, les radiations ionisantes, l’énergie, les déchets produits…

NegaOctet dispose pour l’heure d’une base de 15 000 données dont une formule restreinte mais gratuite est accessible depuis la base Impact de l’Ademe. La base de données comporte 4 niveaux. Le niveau 1 concerne les composants électroniques (mémoire vive, microprocesseurs…), le niveau 2 les équipements génériques ou spécifiques, le niveau 3 les systèmes (cloud, datacenters…) et enfin le niveau 4 les services numériques (visioconférences, objets connectés…).

L’attrait de NegaOctet est de proposer dans un même outil à la fois la mesure des impacts environnementaux, une base de donnée accessible et aussi un calcul automatisé des principaux KPI environnementaux. Des informations essentielles pour qui désire améliorer sa performance environnementale.