Accueil Consommation responsable Plastique à usage unique : les 1ères interdictions, c’est maintenant!

Plastique à usage unique : les 1ères interdictions, c’est maintenant!

73

Prévues par la Loi Agriculture et Alimentation du 30 octobre 2018, les premières interdictions des plastiques à usage unique viennent d’être publiées au Journal Officiel du 27 décembre. Quels sont les produits concernés? Quelles sont les échéances?

Longtemps évoquée, longtemps débattue, l’interdiction d’utiliser et de vendre certains produits plastique à usage unique est en passe de devenir réalité. Mais qu’est-ce qu’un plastique à usage unique? Le décret nous en donne la définition. Est un plastique à usage unique,  » le produit fabriqué entièrement ou partiellement à partir de plastique et qui n’est pas conçu, créé ou mis sur le marché pour être réutilisé pour un usage identique à celui pour lequel il a été conçu »

Les premiers produits concernés

Sont concernés par cette première vague d’interdictions : les gobelets, verres, assiettes, couverts (fourchettes, couteaux, cuillers, baguettes, piques à steak, touillettes), pots à glace, couvercles à verre jetables, plateaux repas. A cette liste il convient d’ajouter les coton-tiges dont la tige est en plastique.

L’interdiction concerne également les bouteilles d’eau plastique dans les cantines  scolaires.

Entrée en vigueur et champ d’application

L’interdiction, c’est maintenant puisque ces produits sont interdits à compter du 1er janvier 2020. Toutefois un délai d’écoulement de six mois est accordé pour les produits fabriqués ou importés avant le 1er janvier 2020. Cette interdiction concerne l’usage mais aussi la vente. A noter toutefois que les produits compostables en compost familial ne sont pas visés par l’interdiction.

2ème vague, le 3 juillet 2021

Le décret détermine une 2ème vague d’interdictions fixée au 3 juillet 2021. Elle s’appliquera aux produits compostables contenant au moins 50% de matières biosourcées, ainsi qu’aux établissements pénitentiaires, aux établissements de santé et aux transports collectifs (aériens, ferroviaires et maritimes) qui bénéficient ainsi d’un répit de 18 mois …

A la même date seront interdits les emballages plastique à usage unique ainsi que les contenants alimentaires en polystyrène expansé.