Accueil Les secteurs réglementés Produits alimentaires Produit alimentaire et publicité : le cas OUTOX

Produit alimentaire et publicité : le cas OUTOX

65

Page précédenteDepuis fin mai, la boisson OUTOX, d’origine Luxembourgeoise est commercialisée en France sur internet, au tarif de 3,99€.

 

Rappelons que OUTOX est une boisson gazeuse de type soda. La publicité de lancement vante sa vertu d’accélérer la baisse du taux d’alcool dans le sang, permettant ainsi à son consommateur de retrouver plus rapidement « un état normal« .

Cette communication soulève en réalité deux problèmes :

Des arguments NON PROUVES et donc NON conformes à la réglementation européenne.

Faire usage de tels arguments est contraire à la réglementation européenne qui impose désormais que tout effet sur la santé attribué à un aliment soit confirmé par L’Agence Européenne de Sécurité Alimentaire. Or cette agence ne s’est pas encore penchée sur cette boisson.

C’est donc en toute logique que la Direction Générale de la Consommation, de la Concurrence et de la Répression des Fraudes a demandé à la marque de cesser cette communication.

Un risque pour la santé publique

Communiquer massivement sur cet argument peut représenter un risque sanitaire.

Rappelons que la publicité pour l’alcool est très encadrée. N’est-ce pas, d’une certaine façon, une publicité indirecte en faveur de la consommation d’alcool?

On comprend mieux les protestations des associations anti-alcool et des associations qui œuvrent pour la sécurité sur la route.