Accueil Les secteurs réglementés Produits alimentaires publicité trompeuse : condamnation de Gerblé

publicité trompeuse : condamnation de Gerblé

48

C’est en 2006 qu’une association de protection des consommateurs, la CLCV, saisit l’AFSSA et la DGCCRF au sujet de barres chocolatées de la marque Gerblé.

Celles-ci vantent leurs mérites sur la mémoire et les performances mentales, notamment sur les seniors.

En réalité, cette promesse ne repose sur aucune preuve scientifique. Il y a donc publicité trompeuse.

A noter que les barres chocolatées en cause ne sont plus actuellement commercialisées.

L’instance en justice

La CLCV saisit la justice. En première instance, l’association gagne mais la marque fait appel.

En appel, la marque Gerblé est à nouveau condamnée.

Elle devra verser 10 000€ de dommages et intérêts à CLCV.

La réglementation actuelle

Rappelons que depuis un texte européen de 2006, un produit alimentaire vantant ses mérites sur la santé, ne peut pas exploiter cet arguments sans l’accord de l’agence européenne.

Mais actuellement 4000 dossiers sont en attente!

Pour en savoir plus

Pour en savoir plus, on pourra se reporter au livre de l’auteur, chapitre 16 « La publicité pour les produits alimentaires.