Accueil Communication responsable Quand MIDAS manque d’élégance

Quand MIDAS manque d’élégance

48

En cette veille de grands exodes de vacanciers, MIDAS lance une campagne d’affichage avec le message principal suivant : « La garantie constructeur préservée ».

Pourtant, il est interdit de transformer une obligation légale en argument publicitaire.

Or, depuis un règlement européen (N° 1400/2002) datant déjà de 2002, l’automobiliste a le choix de faire entretenir son véhicule chez le concessionnaire de la marque, dans un garage indépendant ou dans un centre auto, sans que la garantie constructeur ne puisse lui être refusée à condition que les prescriptions d’entretien du concessionnaire soit respectées.

A l’inverse, un concessionnaire ne pourrait pas exclure sa garantie contractuelle au seul motif que l’entretien n’aurait pas été fait chez lui. Une telle clause serait abusive.

La publicité MIDAS n’est donc élégante ni pour le consommateur qui, pensant avoir chez MIDAS un avantage concurrentiel, est abusé, ni pour ses concurrents qui offrent aux termes de la réglementation européenne, les mêmes avantages.