Archives du mot-clé bad buzz

Quand un liquide vaisselle donne dans le graveleux

ouset france

source visuel : ouestfrance.fr

A quelques jours de Noël, le BHV déclenche l’indignation sur Twitter. En cause, un packaging de liquide vaisselle de la marque Dishes Goods, jugé à la fois graveleux et sexiste.

Graveleux? Oui, à en juger par les slogans affichés sur les flacons du produit : « Il faut pomper pour que ça gicle » ou « C’est connu, le plaisir vient en astiquant » et « Ne pas avaler? Zut, pour une fois que j’étais d’accord »

Alors oui, pas très fin. Et pas très respectueux du consommateur. Pas très conforme non plus aux recommandations de l’ARPP. Le BHV s’en est défendu en expliquant qu’il fallait bien-sûr lire au second degré… Nous voilà rassurés!

Sexiste? Outre l’interprétation des slogans (dont nous laisserons à chacun la liberté), en cause un visuel de femme sur chaque packaging. En déduire que la vaisselle est une affaire de femme, il n’y a qu’un pas. Les grandes de ce monde n’ont d’ailleurs pas tardé à réagir sur Twitter : Laurence Rossignol, notre Secrétaire d’Etat, Pascale Boistard, notre Chargée des Droits des Femmes, et même notre Anne Sinclair…!  Mais, selon nous, cette accusation de sexisme ne tient pas, puisque le même produit en version homme est disponible. Pour preuve ce visuel que nous avons trouvé après quelques minutes de recherche sur la toile :

hom

Le visuel sur le packaging est alors celui d’un homme, mais les slogans sont  identiques. Donc finalement, Dishes Goods prône que les hommes peuvent aussi faire la vaisselle… Ouf! A signaler que ce packaging a été conçu par une femme, Marie Colin.

Il est assez symptomatique de notre temps de voir un réseau social s’emballer à propos d’une publicité. Et de partage en partage, le bad buzz prend de l’ampleur. Symptomatique aussi de voir tous les acteurs s’apostropher et se répondre sur Twitter. Une spontanéité qui parfois peut prendre des allures de précipitation…

 

Zara : et de 3!

Zara semble est spécialiste du mauvais goût.

Après le pyjama façon costume rayé des camps de concentration en 1995, le sac à la croix façon croix gammée en 2007, voici en cette fin d'été le T-shirt rayé pour jeune enfant, à l'étoile jaune (vendu sur le site internet)

zara mediapart.frsource visuel :mediapart.fr

Alors bien-sûr, comme les fois précédentes, Zara présente ses excuses et retire le produit.

En matière d'excuses d'ailleurs, qui croira à l'explication donnée, l'étoile jaune étant sensée représenter l'étoile de shérif… Et faire ses excuses sur twitter, on ne peut plus laconique.

Bref Zara, vous avez été tenté par bad buzz, mais pas sûr qu'en cette période de rentrée scolaire ce soit une bonne opération.

CUISINELLA, s’il vous plait, faites-vous oublier….

Avec sa dernière vidéo virale, la marque CUISINELLA atteint les sommets de la pub que l'on aimerait n'avoir jamais réalisée.

Dans cette fausse caméra cachée, tout est mauvais : on prend le consommateur pour un idiot, on surfe sur la violence (même si, à un moment on comprend que le sniper tire des balles … de peinture), on méprise l'être humain que l'on va mettre de force dans un cercueil.

Placée sur You tube et retirée deux heures plus tard cette vidéo est écoeurante.

Certes, la marque ne nous a pas habitué à des pubs très fines. Souvenez-vous le clip "Cuisinez-la" un modèle de pub gore… Ou encore celle où la femme très fière de sa cuisine (c'est d'ailleurs bien connu, la cuisine, c'est affaire de femme) jette son compagnon par la fenêtre. Cette malheureuse pub passe d'ailleurs toujours sur nos écrans malgré sa violence inhérente, voire son caractère dangeureux (je pense aux enfants, ou aux personnes fragiles qui pourraient être tentées de faire 'comme à la télé'")

Alors bien sûr nous ne donnerons pas le lien de la vidéo bad buzz, ne voulant pas rentrer dans le jeu de la marque.

Disons-le clairement : sous prétexte de se démarquer ou de faire une pub décalée, tout n'est pas permis.

je n'ai qu'une certitude : jamais je n'achèterai CUISINELLA.

Car, comme vous, ce que j'attends avant tout de mon fournisseur, c'est un mlnimum de respect.