Archives du mot-clé instagram

Instagram veut sévir contre les fake’s influencers

On sait la toile et les réseaux sociaux pleins de surprises et de faux amis. Faux comptes, faux abonnés, faux likes, faux commentaires… Difficile pour tout un chacun de faire la différence. Instagram prend les choses en main pour plus de transparence.

Le contexte

Les multiples petits et grands scandales qui ont ponctué l’actualité de Facebook ces derniers mois n’y sont sans doute pas pour rien dans les mesures envisagées pour lutter contre la fausse notoriété de certains comptes. Des comptes qui cherchent à grossir leur nombre d’adhérents ou leur popularité en faisant appel à des applications tierces. A l’heure où le marketing d’influence attire de plus en plus de marques, et à l’heure où Instagram devient dans le cadre de cette stratégie le réseau social le plus courtisé, il était temps d’agir. D’autant qu’il faut moins de quelques minutes pour trouver sur la toile ce type d’applications.

Que propose Instagram?

Instagram semble avoir mis au point un algorithme capable d’identifier les abonnés ou les commentaires provenant directement d’applications et non d’internautes en chair et en os. Les comptes ainsi identifiés seront dans un premier temps prévenus que ces faux abonnés ou faux commentaires ont été supprimés. Mais ils seront également invités à mettre fin à ces pratiques, notamment en modifiant leur code d’accès (dont le partage n’est en outre pas très sécuritaire). A défaut Instagram menace en précisant que ces comptes « pourraient voir leur expérience Instagram affectée ».

Une mesure nécessaire. Mais le vague de la menace manque de crédibilité. Instagram est-il réellement prêt à prendre des mesures radicales? La fermeture des comptes qui n’entendraient pas le message?

Instagram floute les contenus sensibles

En septembre dernier, Instagram avait promis à ses 12 millions d’abonnés français un « environnement sûr« . Instagram entend tenir sa promesse et s’apprête à flouter les contenus sensibles.

cnetfrance.fr

source : cnetfrance.fr

La promesse d’Instagram : qu’un utilisateur ne puisse être choqué en consultant son fil. Dans la pratique, le réseau met en place un léger floutage des photos ou des vidéos qui lui auront été signalées comme sensibles par un utilisateur. Une sorte « d’auto-protection » en quelque sorte. Bien entendu, le contenu signalé ne sera pas flouté sans vérification par des experts, collaborateurs du réseau.

Mais l’utilisateur qui le souhaite pourra très aisément « déflouter » en cliquant sur le contenu, accédant ainsi à la vidéo ou à la photo « protégée ». Le système est donc astucieux : les utilisateurs sont protégés, mais les contenus finalement non censurés, restant accessibles aux utilisateurs qui le souhaitent.

En cas de floutage, un avertissement apparait : « Contenu sensible. Cette photo contient du contenu que certaines personnes peuvent juger offensant ou dérangeant ».

m.2m.ma

source : m.2m.ma

Instagram dans l’objectif?

Les nouvelles conditions d'utilisation d'Instagram, qui devaient entrer en vigueur mi-janvier, ont soulevé un tollé général.

instagramsource visuel : yourimageoncanvas.co.uk

Principale clause en jeu : "Vous acceptez qu'une entreprise ou toute autre entité puisse nous payer pour afficher votre nom et votre profil d'utilisateur…"

Instagram a depuis donné un démenti de vouloir transformer les photos de ses utilisateurs en support publicitaire.

Juridiquement, deux règles essentielles doivent être rappelées. Elles s'imposent à Instagram, comme à tous les réseaux sociaux.

– le droit à l'image interdit tout usage de l'image d'une personne sans son accord. A plus forte raison à des fins payantes. Et le détournement de l'objet de l'image d'une personne est également sanctionnable

– la publicité est une activité encadrée par des règles précises, notamment celle qui fait obligation d'annoncer clairement la publicité comme telle.