Archives du mot-clé placement

Tabac et cinéma : quand le placement se fait clandestin

On le sait, depuis la loi Evin, toute publicité pour le tabac est interdite et cette interdiction s’étend à toutes les formes de publicité. Le Placement de produit compris, et quelque soit le média. Et donc au cinéma!

Et pourtant, nombreux sont les films qui enfreignent la loi en toute impunité (je n’ai jamais entendu parler de poursuites…). Les Intouchables et Cliente mettent en avant les paquets Malboro. Amélie Poulain au pied de son photomaton avec son sac Gitanes, vous la revoyez? Et Quartier VIP et ses Gauloises aussi?

Aujourd’hui, nous avons choisi un focus sur L’amour est un Crime Parfait. Il date un peu, mais reste un bel exemple de placement clandestin.

Nous laisserons les critiques cinématographiques donner leur avis sur le film, et nous nous contenterons de regretter que ce film soit (aussi) une véritable apologie du tabac.

crimesource visuel : ids.fr

Outre que les personnages fument du début à la fin (peut-être le remède à leur névrose?), outre les phrases du style « c’est bien que tu te sois remise à fumer », un plan du film montre durant plusieurs secondes et avec une identification très nette, 3 paquets de Gitanes entre les mains du héros (?) du film, Marc.

Voilà donc un film qui enfreint à la fois la loi Evin interdisant toute publicité pour le tabac et la réglementation du placement de produit. D’autant plus dommage que ce film est soutenu par des institutions cinématographiques respectables.

Dans 4 semaines arrive le paquet neutre. Au moins, celui-là on ne pourra plus l’exhiber à l’écran. Comme quoi…

TABAC : placement clandestin au cinéma

Nous évoquions hier dans ces lignes le groupe de travail mis en place pour lutter contre les stratégies marketing tendant à détourner la loi Evin interdisant notamment toute publicité en faveur du tabac. Dans la ligne de mire était cité, entre autres, le placement au cinéma.

Au cinéma, le placement pour un produit de tabac est forcément clandestin puisque toute publicité pour le tabac est interdite.

Cela bien sûr ne veut pas dire en effet, qu'il n'existe pas. Pour s'en convaincre, le film des frères Larrieu, L'amour est un crime parfait.

imagessource visuel : cinemaviking.fr

Outre que les acteurs principaux fument du début à la fin du film, allumant cigarette sur cigarette, on voit apparaître le héros, Marc (Mathieu Amalric) dans l'entrebaillement d'une porte, avec entre les mains, 3 paquets de gitanes, très nettement reconnaissables l'espace de quelques secondes. Personne ne croira au hasard même si Imperial Tobacco, le producteur ou Altadis, le distributeur de la marque de tabac démentent.

CESAR salué par le Prix 2013 de la publicité (Stratégies)

Plus-belle-la-vie-Cesar-150x150source visuel : placetobemedia.com

CESAR, bel exemple de placement de produits dans les séries françaises (autorisé en 2010) vient d'être récompensé d'une mention du jury dans la catégorie Meilleure opération de sponsoring, de mécenat ou de partenariat.

Selon Stratégies, le chien de Mélanie, dans la fameuse série PBLV mascotte de la marque CESAR, serait apparu dans la série 42 fois et le produit lui-même montré à l'écran 10 fois. Toujours selon Stratégies, les ventes auraient progressé de 5%…

Nous ne pouvons donc que souhaiter longue vie à Bobby!

Placement clandestin au cinéma

la cage doréesource visuel : jds.fr

Un vrai beau film que la Cage dorée que j'ai eu le plaisir de voir hier. La salle a applaudi au générique de fin, c'est si rare….

Mais quel dommage d'avoir vraisemblablement cédé à la tentation du placement clandestin au profit du tabac.

Sinon, comment expliquer l'apparition sur une premier plan de ce paquet de Marlboro?

Bien sûr, me direz-vous, ce n'est pas le premier cas. Sans doute pensez-vous à Amélie Poulain et son sac plastique Gauloises bleues abandonné au pied du photomaton, ou encore à Quartier VIP où Johnny Hallyday n'hésite pas à sortir là encore son paquet de Gauloises…

On regrette cette entorse à la loi Evin, d'autant que Cage dorée est un film grand public. Hier les enfants et les ados étaient nombreux dans la salle….