Archives du mot-clé pub TV

La pub TV piétine d’impatience

La télévision a perdu sa place de 1er média publicitaire, place que lui a ravi Internet. Aussi, les partisans d’une « déréglementation » de la pub TV sont-ils de plus en plus nombreux. Tour d’horizon des possibles.

pub TV

A défaut de déréglementation, la publicité TV a profité ces dernières années d’un certain assouplissement des règles publicitaires. Par exemple, le parrainage a été assoupli quant au message possible. Et les effets ne se sont pas fait attendre puisque ce mode d’expression publicitaire a vu son chiffre d’affaires progresser de 25% en un an.

Mais les régies publicitaires en demandent plus. La publicité segmentée (géolocalisée) et la publicité adressée sont espérées. Elles sont aujourd’hui bloquées par le décret de 1992 qui exige que toute la zone de diffusion reçoive les mêmes spots publicitaires. Mais c’est indéniable, ces nouveaux modes publicitaires offriraient un ciblage beaucoup plus pertinent. Permettrait aussi sans doute d’agir sur les prix de vente, donc de mieux contrôler les investissements. Essentiel à une époque où le ROI est … roi!

Le CSA ne s’y est pas trompé en incluant ces nouveaux types de publicités TV dans les 40 recommandations de son dernier rapport. A titre expérimental pour 18 mois il est vrai (pour rassurer les autres médias?)

Autre mesure phare attendue : permettre aux éditions littéraires et au cinéma d’accéder à la pub TV, dont ils sont privés depuis 1968. Mais surtout autoriser la grande distribution à faire de la pub pour ses opérations promotionnelles.

On fêtait lundi les 50 ans de la pub TV, le 1er spot ayant été diffusé le 1er octobre 1968 à 19H56. Régilait, Boursin, nos aînés s’en souviennent… Finalement ce cinquantenaire – dont on a assez peu parlé – risque de profiter d’un magnifique gâteau. Au grand dam bien entendu des autres médias : la presse, la radio, l’affichage notamment. Autant de médias qui risquent de voir leurs rentrées publicitaires en berne.

Pourquoi de la #pub sur France 3 après 20H ?

C’est en 2009 que la publicité commerciale sur France Télévisions a été interdite, de 20H à 6H. Et pourtant  vous êtes forcément tombé.e sur les écrans publicitaires de cette chaine entre 20H et 20H30. Explications.

france 3

La loi de 2009 a interdit la publicité commerciale sur les chaines publiques après 20 heures. Cette loi comporte 2 exceptions : le parrainage qui reste autorisé ainsi que les publicités non commerciales d’intérêt général, comme les spots pour le 119 par exemple …

Une opportunité de la loi …

Mais dès 2014 France 3 s’engouffre dans une brèche. En effet, le texte de loi précise que la publicité commerciale est interdite,  mais à l’exception des programmes régionaux et locaux. Restait donc à France 3 à imaginer des programmes régionaux (cela tombe bien, c’est dans la nature de cette chaine !) et de s’autoriser à diffuser des publicités commerciales en amont et en aval du programme régional. En 2014, la chaine a débuté avec 1 minute de publicité… On est aujourd’hui à environ 6 minutes…. Les publicités diffusées peuvent être pour des annonceurs nationaux, sans pouvoir être diffusées en national, mais seulement en régional. Les téléspectateurs français ne voient donc pas tous la même publicité.

… Bien maitrisée par France 3

France 3 a inauguré sa nouvelle grille de soirée ce lundi 27 août. Si vous étiez devant votre petit écran entre 20H et 20H20, voici ce que vous avez vu :

écran pub france 3

source : francetelevisions

20H09 à 20H12 – 1er Écran publicitaire avec 9 spots de marques

20H12 à 20H14 – Météo régionale, l’émission alibi qui va rendre possibles les publicités commerciales après 20 heures

20H14 à 20H17 –  2ème Écran publicitaire avec, à nouveau, 9 spots de marques

C’est donc un total de 18 spots de marques et 6 minutes de publicités que vous avez été invité.e à suivre… Voici comment la publicité commerciale n’a pas totalement disparue sur France 3 après 20H, notamment aux heures de grande écoute!

 

Pub TV, l’UDA surenchérit

UDA source visuel : UDA.fr

Nous relations dernièrement les déclarations de Monsieur Pflimlin réclamant un retour (contrôlé) de la publicité après 20 heures sur France Télévisions.

Dans une déclaration, l'UDA se déclare favorable à ce retour et se dit prête à participer à la réflexion, expliquant que la loi de 2009 a privé les annonceurs d'un support de communication (le public des chaines privées et des chaines publiques n'étant pas identiques).

Cette question revient régulièrement. Il y a plusieurs mois, le Ministère s'était déclaré favorable avant de rétracter.

Les enjeux sont lourds : outre les économies que ce retour pourrait permettre à l'Etat (qui comble le manque à gagner des chaines), il y a aussi la concurrence que ce retour causerait aux autres médias.

A suivre …

Plus de pub sur France Télévisions?

lemediaplus.com

 

Alors que les investissements publicitaires sur les chaines de télévision sont à la baisse (relative), Mr Rémy PFLIMLIN vient de réclamer le retour à la publicité sur les chaines publiques après 20 heures.

Une demande "raisonnée" et pour l'instant limitée, avec deux suggestions précises : créer des écrans publicitaires lors des grandes retransmissions sportives (celles souvent qui attirent le plus) et réintroduire la publicité sur la tranche 20H30 à 21 heures.

Ce n'est pas la première voix qui s'élève en ce sens. Il est vrai que "faire mieux" avec "moins", ce n'est pas très facile!

 

La pub TV bientôt autorisée pour le cinéma?

le passésource visuel : pureplayer.com

En ces temps de Festival de Cannes, le CSA laisse filtrer une possibilité d'autoriser la pub TV pour le cinéma.

Le cinéma reste en effet un des derniers bastions interdits de pub TV, au grand bonheur de l'affichage, de la presse et de la radio.

Seules sont autorisées les bandes-annonces dans les émissions d'information (JT) ou dédiées à cet art.

L'enjeu est d'environ 50 millionsd'€ par an.

On peut penser que c'est sous la pression des chaînes (on sait que la pub TV est en retrait) que le CSA envisage cette mesure qui pourrait représenter environ 10 millions par an.

Cela se fera peut être au détriment de la presse traditionnelle, à moins, que menacé par la VOD ou le streaming, le cinéma en profite pour augmenter ses budgets publicitaires. Mais rien n'est moins sûr….

pub TV : une décision de principe du Conseil d’Etat

 

Le problème de droit :

Vous vous souvenez, depuis le 5 janvier 2009 il n'y a plus de publicité à compter de 20 heures sur les chaines publiques de France Télévision….

Seulement voilà, cette décision gouvernementale vient d'être annulée – en date du 8 février 2010 – par le Conseil d'Etat, instance suprême de l'Ordre administratif.

source : site de France Télévisions

Alors pourquoi?

Pour le Conseil d'Etat, priver les chaînes publiques des ressources publicitaires est une décision importante qui ne peut relever que du pouvoir législatif, donc seule une loi promulguée peut prendre cette décision et la faire appliquer.

Cela a bien été le cas, mais la loi n'a été votée que 2 mois après l'entrée en vigueur de l'interdiction. En effet, la loi date du 5 mars.

Le Conseil d'Etat sanctionne donc par cette décision un non-respect du principe de la séparation des pouvoirs : il n'appartient pas au gouvernement d'intervenir dans un domaine où seule la loi est compétente – même pour la bonne cause.

 

Et maintenant?

Rien

Rien ne va changer.

La publicité après 20 heures reste interdite, puisque la loi a bien été votée…

Nous sommes donc en présence d'une décision "pour l'honneur".

Disons plutôt qu'il est bon de rappeler les grands principes du droit français…