Accueil Consommation responsable Un accord pour protéger les enfants et les jeunes des écrans

Un accord pour protéger les enfants et les jeunes des écrans

41

C’est dans le cadre de la Conférence des Familles qui vient de se tenir à Paris qu’a été révélé un accord entre le Gouvernement et certains acteurs du numérique afin de tenter de mieux protéger les enfants et les jeunes des risques des écrans. Présentation.

Cet accord a été rendu public le 5 octobre et signé par une dizaine d’acteurs du numérique. Se sont ainsi engagés, Apple, Bouygues Télécom, Facebook, France Télévisions, Google, Netflix, Orange, Samsung, SFR, Tik Tok, et YouTube. Aux côtés du Gouvernement, le CSA et plusieurs associations de protection de l’enfance.

L’accord s’appuie sur la plateforme jeprotegemonenfant.gouv.fr, plateforme lancée en février 2020 au départ pour protéger les jeunes de la pornographie. Avec cet accord, la plateforme semble donc prendre une nouvelle dimension. Un accord au titre sans ambiguité : « Protocole d’engagements pour une utilisation raisonnée et raisonnable des écrans chez les mineurs ». Ce qui a donné l’occasion au Secrétaire d’État à l’Enfance, de rappeler que les 3/17 ans passent en moyenne 3 heures par jour sur les écrans, une moyenne qui peut vite monter en flèche chez les 15/17 ans pour atteindre 7 heures par jour pour presque un quart des adolescents.

Chaque partenaire signataire s’engage à proposer au moins un outil gratuit notamment de contrôle parental ou à mettre en place des solutions limitant les temps d’exposition aux écrans. Ils s’engagent également à en faire la promotion. L’accord va donc permettre d’enrichir le site qui dispose déjà de plusieurs outils à disposition des parents, qu’il s’agisse de vidéos, de podcasts ou de lectures.