Accueil Les médias Internet Bientôt un « portefeuille d’identité numérique européen »

Bientôt un « portefeuille d’identité numérique européen »

180

S’identifier et s’authentifier sur les services en ligne devrait bientôt être plus facile et surtout plus sécurisé. C’est la promesse du portefeuille d’identité numérique initié par l’Europe.

C’est en juin 2021 que la Commission Européenne lance l’idée d’un portefeuille d’identification numérique (eID), idée qui fait son chemin puisque ce 8 novembre, un accord est intervenu entre le Parlement et le Conseil de l’Europe sur ce projet. Ce portefeuille permettra aux particuliers, aux résidents et aussi aux entreprises, d’accéder à bon nombre de services en ligne privés ou publics et surtout d’effectuer des démarches avec une sécurité renforcée. Un portefeuille qui sera utilisable sur l’ensemble du territoire européen.

L’un des principaux avantages de cet outil réside dans le fait qu’il nous évitera de nous identifier via les grandes plateformes, notamment Google, Apple ou Facebook, comme nous en avons pris l’habitude au fil des années. Sans toujours vraiment nous poser la question de la sécurité de nos données personnelles. Un outil qui nous garantira une meilleure protection des informations que nous acceptons d’échanger en ligne tout en nous libérant un peu de notre dépendance aux GAFAM.

Les conditions d’accessibilité

Le portefeuille sera accessible aux particuliers porteurs d’une carte d’identité nationale. Il sera également accessible aux entreprises. Il permettra l’accès aux services numériques aussi bien privés que publics. Ce sont les États  qui auront la responsabilité de mettre en place le portefeuille et de le délivrer.

Les avantages

Les avantages apportés par ce portefeuille d’identification numérique européen seront nombreux. Il permettra d’abord une identification en ligne plus sûre, et pourra même être utilisé hors-ligne. L’outil sera utilisable depuis son smartphone. Le portefeuille apportera une authentification garantissant l’absence d’usurpation d’identité.

Le portefeuille réunira les principaux documents administratifs et notamment la carte d’identité nationale le permis de conduire, les diplômes obtenus, les comptes bancaires possédés.

Avec ce portefeuille c’est la promesse d’accéder à des services publics ou privés et de procéder à des formalités telles qu’ouvrir un compte bancaire, remplir sa déclaration d’impôts, s’inscrire à l’Université, faire une demande de prêt et de multiples autres formalités. Il devrait également faciliter la signature électronique des documents.

Les principales règles

L’Europe n’entend pas imposer le portefeuille aux citoyens. Il reposera donc sur le principe du volontariat. Son obtention et son utilisation devront être gratuites pour les particuliers.

Le portefeuille d’identification numérique présente deux atouts majeurs : une plus grande sécurisation de nos activités numériques et une réelle simplification de notre relation avec les services en ligne. Mais il faudra patienter encore sans doute quelques mois pour en profiter puisque l’outil reste à être définitivement adopté et par le Parlement et par le Conseil de l’Europe. Avec cette nouvelle initiative, l’Europe fait une fois encore preuve d’une certaine maturité numérique.